Une forêt “militarisée”…

Une forêt militarisée… Les forêts de l’Avesnois ont été intensément utilisées lors des guerres des XVe- XVIIIe siècles, notamment lors de l’affrontement de Malplaquet le 11 septembre 1709 (territoire de l’actuelle commune de Taisnières-sur-Hon). Ce dernier oppose les forces autrichiennes aux Français, qui ne perdent que très peu d’hommes contrairement aux alliés. Une fois ces derniers battus, les Français se replient sur Bavay et Valenciennes. Le plan réalisé par Bruchmann (Bibliothèque Nationale de France), démontre la proximité de cette bataille avec les massifs forestiers de la Lanière et de la Grande Lanière. Il est facile d’imaginer les conséquences de cet affrontement à la fois pour les peuplements forestiers (prise de bois par les garnisons,…) et les activités économiques qui en découlent : « la couppe de la reserve de leur bois de Goegnies Chaussée. Cette reserve contient douze arpents et demi elle est situee a deux lieues de Maubeuge et cincq du Quesnoy en bon fond plantee d’un taillis de charmes, aulnes, coudres et bois blanc, les anciens balliveaux ont été coupee en 1709 par les armees campees a Malplaquet » (Archives départementales du Nord)

Bibliothèque Nationale de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.